FONTENAY LUCON RUGBY SUD VENDEE

"Encourager les nôtres, respecter les autres !"


2017-2018
News
EN AVANT TOUTE
< | >

EN AVANT TOUTE

Publié le 29 mars 2018

EN AVANT TOUTE

Ce dimanche, sous un soleil printanier et pour la dernière étape de la croisière en Vendée, les sud vendéens dans leur frêle esquif recevait le vaisseaux amiral nazairien qui les avait coulé corps et âmes lors de la première étape sur une mer bien trop forte.

Les vendéens malicieux avaient décidé d’utiliser l’intoxication psychologique pour déstabiliser l’adversaire en supprimant l’éclairage des vestiaires. Malheureusement le capitaine des pirates vendéens avait aussi coupé l’éclairage de sa propre cale.  L’intervention du chef de la capitainerie ramena cela rapidement à la normale.

Le bateau réserve vendéen naviguait sur un bon rythme en première mi-temps mais n’avait que quelques nœuds d’avance sur son poursuivant (21-19).  La deuxième mi-temps avec un vent plus fort par l’arrière permettait aux mousses vendéens d’arracher la victoire 36 à 26 dans l’allégresse la plus totale et qui infligeait donc la première défaite à ce puissant 3 mâts.

C’est donc aux alentours de 15h05 que les amarres des flottes vendéennes et nazairiennes étaient jetés sous les yeux de près de 300 flibustiers soient 5700 de moins que le nombre de personnes pouvant prendre place dans le magnifique paquebot « Symphony  of the seas «  qui a quitté samedi les chantiers de St Nazaire (la minute info). De l’envie de chaque coté mais des petites erreurs lors des changements de cap nous menaient à la mi-temps sur un score digne d’une régate du super rugby zero à zero.

Le vent faiblissait à mi-parcours et les opportunistes marins nazairiens ouvrait la marque sur un beau mouvement des arrières. 7 à 0 puis 10 à 0 sur une faute des vendéens. C’est donc une voie d’eau dans le bateau vendéen que nous devions boucher rapidement avant de couler de nouveau. Ragnar le Grand (son pseudo sur adopte un mec.com) plus connu sous le nom de Romain U…… capitaine vendéen décida donc de transformer son esquif en un drakkar accompagné par 14 vikings assoiffés de vengeance.

C’est donc un véritable renversement de situation à la 65ième  mn de la régate, qui voyait les vikings vendéens devant 14 à 10 après 2 cocottes aussi imposantes que les bateaux du Vendée Globe.

Il restait 8 minutes quand un jeune mousse nazairien passa la ligne d’arrivée en coin. Un doute persistait car il était soupçonné d’avoir contourné la bouée du mauvais côté. Après 3 minutes de palabres entre l’amiral, Ragnar et le capitaine Nazairien l’essai était confirmé.

14 à 15 pour le vaisseau nazairien et 5 minutes. Les vikings se jettaient dans l’océan et on entendait des chants venant de  la plage  (Fontenay………. allez allez allez…..)ect . 

Dans les derniers instants les vendéens coulaient le paquebot nazairien par une charge pleine de puissance des 15 vikings.

Score final 19 à 15  et la joie de tout un équipage.

Seul le chef des vikings avait disparu dimanche soir pour le brunch organisé par le commandant Thierry Martineau du destroyer EMBI . Balise Argos désactivée, j’espère que nous le retrouverons rapidement, sur son canot de survie avant sa dernière régate choletaise le 8 avril.

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.